Les travaux de rénovation les plus demandés en 2016

Actualités travaux
Les travaux de rénovation les plus demandés en 2016

En 2016, les entreprises de BTP et les artisans ont connu un regain d'activités, notamment, par l'accroissement de la demande en matière de rénovation, une demande facilitée en partie grâce à certaines aides et subventions de l'Etat. Quels ont été les travaux de rénovation les plus demandés en France, en 2016 ? Pourquoi ?

 

 

Travaux de rénovation : une meilleure performance énergétique

Le premier phénomène à noter est la recherche de la performance énergétique. Le double objectif de limiter les effets de serre sur l'environnement et de permettre aux ménages de faire des économies financières a bien fonctionné.

Depuis le Grenelle de l'Environnement et la COP21, des réglementations comme la RT2005 et la RT 2012, l'Etat a mis en oeuvre un certain nombre d'aides financières pour inciter de plus en plus de foyer à effectuer des travaux de rénovation.

Ce n'est donc pas un hasard si les travaux d'isolation des combles arrivent en tête du palmarès des travaux les plus demandés. Mais, au fait, quels sont les autres travaux sollicités ?

Palmarès 2016 des travaux de rénovation

2016 : année forte pour la performance énergétique et la mise en oeuvre de chantiers de rénovation avec un classement qui en dit long sur la volonté des Français d'être responsables face à la question de l'environnement et de faire davantage d'économies.

Les travaux les plus demandés sont, par ordre :

  • L'isolation des combles,
  • L'installation de poêles à bois,
  • Le changement des menuiseries,
  • L'isolation des murs,
  • L'installation de chaudières gaz à condensation.

Si d'autres travaux ont été effectués en 2016, ces cinq types de travaux de rénovation ont été les plus demandés. Nous allons tenter de voir pourquoi.

Travaux de rénovation : isoler les combles

L'isolation des combles est en tête du palmarès des travaux de rénovation et représente 13,7 % des travaux demandés en 2016 en France.

La raison est d'abord logique si l'on sait que 30 % des déperditions de chaleur passent par la toiture. Lorsqu'un foyer envisage d'améliorer la performance thermique de son habitat, il va forcément commencer par isoler le haut de la maison avant de mettre en place un nouveau système de chauffage ou de changer des menuiseries.

On peut également souligner les aides et subventions de l'Etat qui ont été mises en place pour aider les ménages : crédit d'impôt, TVA à taux réduit, aides de l'Anah et prime énergie notamment. Sans compter l'opération « isolation des combles à 1euro ».

Comme le souligne le directeur marketing de QuelleEnergie.fr, Monsieur de Robien, la demande en isolation des combles aurait augmenté de 38 % entre 2015 et 2016. "Il y a un effet crédit d'impôt et prime énergie qui joue" explique-t-il.

Travaux de rénovation : investir dans un poêle à bois

Se chauffer sans polluer et de façon économique ? Le poêle à bois (bûches ou granulés) arrive en deuxième dans le palmarès des travaux de rénovation avec un score de 12,5 % des demandes. Les ménages français qui ont souhaité revoir leur système de chauffage en 2016 ont donc privilégié le chauffage à bois.

Même si l'achat d'un poêle à bois reste cher, d'une part les ménages peuvent bénéficier d'aides en optant pour un chauffage moins polluant et d'autre part, le rendement de ce type de chauffage compense largement son coût de départ.

Travaux de rénovation : remplacer les menuiseries

Une fois que le toit est bien isolé, les menuiseries – portes et fenêtres – sont dans la ligne de mire de tout foyer qui souhaite éviter les déperditions calorifiques. Les fenêtres et portes trop anciennes avec simple vitrage sont insuffisantes et laissent passer le froid et l'air (15 % des déperditions thermiques). Résultat : il faut chauffer plus et la facture grimpe très vite.

C'est pourquoi investir dans le changement des menuiseries, faire poser du double ou triple-vitrage est la troisième préoccupation (12,4 % des demandes) des ménages. De plus, les aides et subventions qui facilitent les travaux de rénovation dans le cadre de la performance énergétique, permettent de s'y retrouver et à moyen-long terme, les économies réalisées sur la facture de chauffage amortissent les autres frais. Ce phénomène explique que les demandes aient grimpé de 33 % entre 2015 et 2016.

Travaux de rénovation : isoler les murs

Quatrième centre d'intérêt des Français en matière de travaux de rénovation et représentant 11 % des demandes, l'isolation des murs permet d'éviter les problèmes d'humidité et de froid sur les façades d'une maison et fait, du même coup, baisser sensiblement la facture énergétique. Les murs représentent 25 % des déperditions d'énergie dans un habitat, ce qui n'est pas négligeable.

Travaux de rénovation : s'équiper d'une chaudière à condensation

Avec 9,2 % des demandes de travaux de rénovation en 2016, la chaudière gaz à condensation séduit pour son efficacité énergétique et la demande a augmenté de 15 % entre 2015 et 2016.

Ce type de chaudière permet de faire des économies d'énergie et, si elle est installée par un professionnel RGE, elle peut s'accompagner d'aides financières de l'Etat.

Partager cet article :
   

Vous cherchez des chantiers ?

Notre service vous permet de recevoir des chantiers
près de chez vous, sans aucun engagement.
Trouvez des chantiers