L'Anah aide à la rénovation de 70 000 logements

Actualités travaux
L'Anah aide à la rénovation de 70 000 logements

Lorsque l'on évoque les aides et les subventions de l'Etat, il n'est pas rare d'entendre parler de l'Anah et de ses diverses actions. En particulier l'aide pour soutenir les foyers les plus modestes, en situation de précarité énergétique, a fait l'objet d'un programme de l'Anah : « Habiter Mieux ». Quelles sont les principales missions de l'Anah ? Quel rôle joue-t-elle dans la rénovation de 70 000 logements en France ? Quels sont ses futurs objectifs ?

 

L'Anah, c'est quoi ?

L'Anah, ou Agence nationale de l'habitat, est un organisme public. Cette agence est rattachée au Ministère du Logement et de l'Habitat, ainsi qu'aux ministères du Budget et de l'Economie.

Sous certaines conditions, l'Anah accorde des aides financières en vue de la réalisation de travaux dans des logements privés. Ces aides sont destinées à des propriétaires occupants ou des bailleurs faisant face à des difficultés financières.

L'Anah, depuis 45 ans, a ainsi pu aider un nombre de foyers conséquent dans la rénovation de logements vétustes et/ou en précarité énergétique. De nombreux travaux d'amélioration de la performance énergétique peuvent ainsi être aidés par l'Anah, d'autant plus que les ménages ont des revenus modestes, voire très modestes.

Les plafonds des revenus établis par l'Anah (basés sur le revenu fiscal du foyer) pour l'attribution des aides :

  • 21 001 euros (hors Ile de France) pour un couple considéré comme « très modeste » (et 29 171 euros en IdF).
  • 26 923 euros (hors Ile de France) pour un couple considéré comme « modeste » (et 35 510 euros en IdF).

L'Anah aide aussi les personnes en difficulté dont le logement doit être adapté (exemple : cas des personnes âgées ou handicapées).

Le budget annuel global de cet organisme serait de l'ordre de 500 millions d'euros pour ses missions d'aide.

Quel bilan de l'année 2016 pour l'Anah ?

L'Anah a pu mobiliser des aides pour de nombreux foyers en 2016. Cependant, contrairement à l'année précédente, les résultats ont connu une baisse.

Par exemple, si l'on compare entre les deux années, l'aide du programme « Habiter mieux » pour la rénovation énergétique, le montant global pour 2016 s'élève à 41 000 euros. Il était de 50 000 euros pour les années 2014 et 2015.

L'Anah a aidé à rénover 69 769 logements en 2016. Mais là encore, on note une baisse par rapport à 2015 où 77 000 logements avaient pu bénéficier des aides de l'Anah. Pourtant, on peut citer de nombreuses aides attribuées en 2016, sur la base des objectifs formulés pour 2015 à 2017 :

  • Financement pour la rénovation de 10 074 logements jugés trop dégradés et indignes : montant de la facture 139,4 millions.
  • Financement pour la rénovation de 23 centres pour l'hébergement de personnes sans abri : montant de la facture 6,2 millions.
  • Financement pour la rénovation de 15 867 logements de copropriétés rencontrant des difficultés : montant de la facture 62 millions.
  • 17 815 logements ont aussi dû être adaptés pour des personnes en perte d'autonomie : montant de la facture 57,6 millions.

Malgré une enveloppe budgétaire de 750 millions d'euros, l'agence n'a pu atteindre les résultats de l'année précédente. En partie liée aux collectivités locales qui n'ont pas su délimiter clairement leur champ d'intervention en 2016, comme le souligne Blanche Guillemot, directrice de l'Anah, cette baisse peut aussi s'expliquer par une information insuffisante auprès des ménages intéressés par ces aides.

« Depuis sa relance en 2013, le programme Habiter Mieux a permis d'aider près de 200 000 ménages à réaliser des travaux leur permettant de sortir durablement de la précarité énergétique. » (source Anah)

« Sur 100 ménages propriétaires occupants, cette aide à la rénovation énergétique a été attribuée à 16 ménages aux revenus modestes et à 84 ménages aux revenus très modestes : ceux-ci ont bénéficié d'un montant moyen d'aide de 9 368 € pour un montant moyen de travaux éligibles de 18 825 €. » (Source Anah)

Quels sont les objectifs de l'Anah pour 2017 ?

Si l'Anah n'a pas pu atteindre son objectif de 70 000 logements rénovés en 2016, elle n'hésite pas à mettre la barre plus haut pour 2017, avec un objectif à atteindre de 127 000 logements, dont 100 000 logements dans le cadre du programme « Habiter Mieux ».

Pour atteindre ce quota, un budget de 823,1 millions d'euros est déjà prévu. En outre, à ceci s'ajoutent les 185 millions d'euros du FART (Fond d'Aide à la Rénovation Thermique), une prime de l'Etat qui vient s'ajouter au budget de l'Anah.

L'accent devra encore être mis sur l'information et la sensibilisation des ménages à la mise en place de travaux d'amélioration énergétique.

Partager cet article :
   

Vous cherchez des chantiers ?

Notre service vous permet de recevoir des chantiers
près de chez vous, sans aucun engagement.
Trouvez des chantiers