François Fillon : ses promesses au monde du BTP

Actualités travaux
François Fillon : ses promesses au monde du BTP

C'est le 27 novembre 2016, à l'issue d'une lutte acharnée qui a tenue en haleine tous les médias que François Fillon a remporté – avec 66,5 % des voix – la primaire de la droite et du centre, loin devant Alain Juppé, à la surprise de tous ceux qui s'appuyaient sur les sondages. Force est de constater que l'opinion attache donc la plus grande importance au programme qu'il défendra face aux autres candidats lors de la campagne présidentielle pour l'élection 2017. Quelle vision et quelles propositions ? Quelles sont les promesses de François Fillon au monde du BTP ?

Quelles propositions pour le logement et le BTP ?

Le 25 octobre 2016, les candidats de la primaire ont donc dévoilé leur programme devant quelques 350 patrons d'entreprises et salariés venus de toute la France, tous membres adhérents de la Fédération Française du Bâtiment (FFB).

Derrière les propositions de François Fillon, il y a un objectif clair. « On peut changer psychologiquement un pays » et pour ce faire, il précise qu'il compte, s'il est élu à l'élection présidentielle 2017, « faire passer quatre à cinq réformes fondamentales entre le 1er juillet 2017 et le 30 octobre 2017, et certaines par voie d'ordonnance ».

Pour mettre en oeuvre son programme, il prévoit de s'entourer de 15 ministres parmi « les poids lourds de la politique ».

Mesures de François Fillon sur le logement et l'urbanisme

François Fillon, s'il est élu à l'élection présidentielle 2017, préconise :

 

Pour le logement

  • La suppression de la loi ALUR et l'instauration d'une procédure plus rapide réduisant les délais d'expulsion en cas d'impayés;
  • Lorsque le coût des loyers est très bas, le bailleur pourra bénéficier d'avantages fiscaux;
  • Il envisage aussi la refonte intégrale de la loi SRU pour la création d'un bail homologué;
  • Logement social : le plafond des ressources sera revu à la baisse pour un contrat de bail de 6 ans.

 

Pour l'accession à la propriété

  • TVA à taux réduit dans le cas d'un achat de logement en résidence principale ou dans le cas d'un investissement locatif;
  • Aides budgétaires et fiscales identiques pour les investisseurs publics ou privés;
  • Le prêt à taux zéro est réservé à l'acquisition de logements neufs (sauf en zone rurale);
  • La réhabilitation de logements bénéficiera d'une défiscalisation spécifique.

Dans tous les cas, il prévoit de réduire les délais administratifs dans le bâtiment.

En outre, François Fillon prévoit de proposer un taux fixe à 15 % sur les plus-values relatives à des cessions de terrain.

 

Pour l'aspect « droit du travail »

Compte de pénibilité

Abrogation du dispositif.

Durée de travail

Suppression des 35 heures pour revenir à une base de 39 heures. Selon lui, dans un pays qui doit se relever économiquement, continuer sur la voie des 35 heures est un suicide.

Travail détaché

François Fillon explique que « la voie actuelle qui est de développer un salaire minimum équivalent dans les Etats Membres de l'UE devra être poursuivie ».

Travail indépendant et auto-entreprise

François Fillon prévoit l'alignement du régime fiscal des artisans et indépendants sur celui des auto-entrepreneurs. Ceci pourra permettre de faciliter l'inscription sur internet au registre des commerces et des sociétés. Il souhaite aussi faciliter les démarches pour les auto-entrepreneurs et inciter à la création d'entreprise même très jeune (âge minimum ramené à 16 ans). Il explique d'ailleurs : "Je ne considère pas que l'auto-entrepreneur soit un caillou dans la chaussure. (...) Il faut conforter le régime de l'auto-entrepreneur sans que cela nuise aux commerçants et artisans, même règles du jeu avec une franchise de TVA pour les indépendants".

Apprentissage et formation

Des mesures mettent l'accent sur la formation et l'apprentissage dans le programme de François Fillon. Par exemple, il souhaiterait aligner les conditions de travail des apprentis sur celles des autres salariés de l'entreprise et supprimer les charges sociales pour tous les jeunes en contrat d'alternance. Il veut aussi faire de la formation un réel tremplin vers l'emploi et engager une réforme en profondeur de la formation professionnelle. Selon lui, il est essentiel d'assurer l'orientation des demandeurs d'emplois vers les filières offrant bien plus d'opportunités.

Pour la mise en place effective des réformes, il faudra attendre le 7 mai 2017, deuxième tour des élections présidentielles en France, si François Fillon est élu. Affaire à suivre…

 

Source image : François Fillon FFB

Partager cet article :
   

Vous cherchez des chantiers ?

Notre service vous permet de recevoir des chantiers
près de chez vous, sans aucun engagement.
Trouvez des chantiers