Bilan positif pour le 6ème congrès national du bâtiment durable

Actualités travaux
Bilan positif pour le 6ème congrès national du bâtiment durable
A l’automne 2017 a eu lieu le 6ème congrès national du bâtiment durable. Des professionnels ont ainsi pu, pendant trois jours, échanger au moyen d’ateliers et de tables rondes, autour du thème de la rénovation avec un objectif commun : réussir la transition énergétique et environnementale dans le secteur du bâtiment. Tout un programme !

A l’automne 2017 a eu lieu le 6ème congrès national du bâtiment durable. Des professionnels ont ainsi pu, pendant trois jours, échanger au moyen d’ateliers et de tables rondes, autour du thème de la rénovation avec un objectif commun : réussir la transition énergétique et
environnementale dans le secteur du bâtiment. Tout un programme !


Rappel : la transition énergétique dans la filière bâtiment


L’Union Européenne, s’appuyant sur le Protocole de Kyoto (ratifié en 2005 par 55 pays) et les conclusions du Grenelle de l’Environnement, a considéré qu’il était urgent de réduire de 20 % la consommation énergétique des pays d’ici à 2020. Ceci passe par de nombreux changements, à commencer par l’évolution des mentalités et la prise de conscience que nous pourrions faire subir aux prochaines générations ainsi qu’à la faune et à la flore nos
négligences en matière de pollution et de destruction de la couche d’ozone.
Deux impératifs sont ressortis : limiter la consommation des pays industrialisés (souvent en surconsommation) et, en parallèle limiter ou éliminer les émissions à effet de serre, dangereux pour le devenir de la planète.
C’est ainsi que chaque pays a mis en place des réglementations thermiques. En France, la règlementation thermique de 2005 (RT2005) remplacée plus tard par la règlementation thermique 2012, a permis de mettre en place tout un dispositif de mises aux normes des
bâtiments afin qu’ils soient moins énergivores et moins polluants. Ces dispositifs seront au cœur des smart building, ces nouveaux bâtiments intelligents qui font beaucoup parler d’eux et qui, outre le fait d’être des bâtiments utilisant les nouvelles technologies pour apporter plus
de confort aux habitants, sont aussi doués pour consommer bien que nos anciens bâtiments.
Les réglementations ont aussi pour but de réduire la consommation d’énergies « sales » et leur substituer des énergies renouvelables.
Le programme de recherche et innovation Horizon 2020, lancé par l’Union Européenne, tend essentiellement à mettre en place aussi vite que possible des procédures salvatrices. Dans
l’objectif de mettre en place la « transition zéro » pour élargir les travaux de rénovation énergétique dans la construction et atteindre le degré « zéro énergie », la France a déployé de nombreux moyens. Pour aider les foyers à entreprendre les travaux nécessaire, l’Etat met la main au porte-monnaie et dispense certaines aides financière pour la rénovation énergétique des logements : Crédit d’Impôt (CITE), Eco-prêt à taux zéro, aides de l’Anah, aides des collectivités locales, TVA à taux réduit, primes énergies, Etc. ...

Bilan positif pour ce sixième congrès national
C’est dans ce climat général de défense de l’environnement et de réduction de notre consommation que s’est ouvert le 6ème Congrès National du Bâtiment Durable qui se tenait fin 2017 en Bourgogne Franche-Comté.

L’engagement de la région Bourgogne-Franche-Comté a été un temps fort de ce Congrès avec la signature d’un Plan de Bâtiment Durable. Les professionnels de la filière ont, quant à eux, confirmé leur volonté de participer activement à ce programme d’envergure que constitue la
rénovation énergétique.
L’organisation du 6ème congrès national du bâtiment durable qui s’est tenu en octobre 2017 a rassemblé 600 professionnels du bâtiment, lesquels ont pu échanger durant trois jours sur les enjeux de la rénovation énergétique. Ateliers, tables-rondes et visites ont ainsi porté sur des
points centraux de cette rénovation thermique et répondre aux questions que se posent les professionnels du BTP : comment réussir une rénovation de qualité ? La rénovation à l’échelle du pays ? Le conseil et l’accompagnement à apporter pour réussir une rénovation ?
Un Plan Bâtiment Durable Bourgogne-Franche-Comté a été signé au cours de ce congrès et concernera la période 2018 à 2030. Il s’agit d’un partenariat entre région, Etat et partenaires centraux (ADEME Anah) pour l’accompagnement de la transition énergétique.
Quand on sait que le bâtiment représente 45 % de la consommation énergétique et qu’il occasionne 20 % des émissions à effet de serre, on comprend que la réussite d’un tel congrès était fort attendue par les acteurs de la transition énergétique et écologique et qu’il n’a pu que
renforcer la volonté de rénover les bâtiments pour en faire des BBC (Bâtiments Basse
Consommation) avant 2050.
Même si certains trouvent que l’objectif semble irréalisable sur une période plutôt courte et sont venus en débattre autour de tables-rondes, les 500 professionnels présents sur le Congrès et les autres acteurs majeurs de la rénovation énergétique, semblent plutôt optimistes même
s’ils savent qu’il faudra compter sur une organisation solide et sur des moyens importants pour mettre en place les chantiers.
Pour la filière, la rénovation énergétique va permettre de créer plus d’emplois pour les années qui viennent et d’augmenter les commandes mais ils savent qu’ils devront rester vigilants quant aux risques liés à la « massification » de la rénovation, concilier performance énergétique, bas carbone et confort d’usage.

Partager cet article :
   

Vous cherchez des chantiers ?

Notre service vous permet de recevoir des chantiers
près de chez vous, sans aucun engagement.
Trouvez des chantiers