Devenir un pro RGE

Actualités travaux
Devenir un pro RGE

La mention RGE, Reconnu Garant de l'Environnement, lancée par l'Etat et l'ADEME en 2011, inscrit les professionnels dans une démarche de qualité des prestations et des compétences, reconnues en matière d'efficacité énergétique. Pour les particuliers, la mention RGE est donc un signe de confiance qui permet d'identifier un professionnel qualifié pour des travaux de rénovation énergétique.

L'objectif : faire réaliser des travaux qualitatifs s'inscrivant dans la durée. Ainsi, depuis le 1er septembre 2014, seuls les travaux d'amélioration et de rénovation énergétique réalisés par des professionnels labélisés RGE ouvrent droit aux aides financières de l'Etat (CITE, eco-PTZ, aides locales...).

 

Professionnels concernés ?

Tout professionnel du bâtiment participant à l'amélioration de la performance énergétique peut obtenir la mention RGE pour des domaines de travaux spécifiques d'installation ou de pose de : 

  • chaudières à condensation ou à micro-cogénération gaz, 
  • matériaux d'isolation thermique des parois vitrées, de volets isolants et de portes d'entrée donnant sur l'extérieur;
  • matériaux d'isolation thermique des parois opaques (murs en façade ou en pignon, planchers bas, toitures-terrasses, planchers de combles perdus, rampants de toiture et plafonds de comble);
  • équipements de chauffage ou de fourniture d'eau chaude sanitaire fonctionnant à l'énergie solaire et dotés de capteurs solaires;
  • équipements de chauffage ou de production d'eau chaude fonctionnant au bois ou autres biomasses;
  • pompe à chaleur;
  • échangeur de chaleur souterrain des pompes à chaleur géothermiques (dits puits canadien ou provençal).

 

Dans quelles conditions ?

Pour obtenir le signe de qualité RGE le professionnel doit :

  • justifier du respect de ses obligations administratives et légales (assurance travaux, responsabilité civile);
  • désigner au moins un responsable technique et opérationnel et apporter la preuve de ses compétences (formation);
  • pour la sous-traitance, faire appel à des entreprises possédant elles-mêmes le signe de qualité RGE;
  • réaliser au moins 2 chantiers achevés au cours des 4 dernières années dans l'activité désignée RGE;
  • se soumettre à un audit de chantier (contrôle de réalisation) dans un délai de 2 ans suivant la demande de qualification.

 

Comment obtenir la mention RGE ?

Pour obtenir le label RGE, le professionnel doit :

1. Choisir le signe de qualité qu'il souhaite obtenir en fonction de son activité.

  • RGE Certibat (travaux de rénovation énergétique générale),
  • RGE Eco Artisan (travaux d'amélioration énergétique pour les logements),
  • RGE Qualifelec (travaux de rénovation énergétique concernant les installations électriques et les énergies renouvelables),
  • RGE Les pros de la performance énergétique (performance énergétique),
  • RGE NF et NF HQE (travaux de rénovation lourde)
  • RGE Qualit'ENR (Quali Bois, Quali Sol, Quali PV, Quali Pac, pour les travaux d’installation d’énergie solaire photovoltaïque, d’appareils bois énergie, de pompes à chaleur, d’énergie solaire thermique),

Mention RGE

2. Suivre une formation agréée par domaine d'activité (validation des compétences d'au moins un référent technique par établissement).

3. Déposer un dossier de candidature auprès de l'organisme délivrant le signe de qualité RGE souhaité.

 

Qui délivre la mention RGE ?

Des organismes indépendants accrédités par le Comité français d'accréditation (Cofrac). Ces organismes se sont engagés à respecter des exigences communes pour délivrer leurs signes de qualité RGE, et encadrer leurs modalités de gestion.

Organismes Travaux ou prestations concernés
Qualifelec Travaux électriques en matière d'efficacité énergétique et d'installation des énergies renouvelables
Qualit'ENR:
- Qualisol pour les installateurs de solaire thermique
- QualiPV pour les installateurs de solaire photovoltaïque
- Qualibois pour les installateurs de bois énergie
- Qualipac pour les installateurs de pompes à chaleur
Toutes installations d'équipements valorisant les énergies renouvelables
Qualibat Tous travaux liés à l'efficacité énergétique et aux énergies renouvelables
Certibat Travaux de rénovation énergétique globale
Cequami Travaux de performance énergétique

A noter : la qualification est valable pour un délai de 4 ans. A l'issue de ces 4 ans, le professionnel devra réactualiser l'ensemble de son dossier pour justifier du respect des exigences RGE.

 

Quelles formations ?

De nombreuses formations sont proposées dans le cadre de la démarche de certification RGE. C'est l'organisme délivrant la qualification qui oriente le professionnel vers le dispositif le plus adapté à sa situation et à ses besoins.

Les formations FEE BAT proposent ainsi de nombreux modules en lien avec l'efficacité énergétique. Parmi ceux-ci, le module Fee Bat RENOVE, particulièrement approprié pour les qualifications RGE en rénovation énergétique (Eco Artisan, les pros de la performance énergétique, Qualibat ou Qualifelec).

Pour les installateurs souhaitant acquérir une qualification RGE en énergies renouvelables, les formations Qualit'ENR sont requises.

Sur trois jours, ces formations visent à fournir un état des lieux du marché, en posant le contexte et les enjeux, à faire le point sur la réglementation en vigueur, à appréhender dans le détail les technologies clés au service de la rénovation énergétique des logements, leurs avantages, limites.... Les formations comportent également un module sur le conseil aux clients, avec un focus sur l'accompagnement vers la prise en main et l'entretien du matériel installé dans le cadre des travaux d'amélioration énergétique.

Partager cet article :
   

Vous cherchez des chantiers ?

Notre service vous permet de recevoir des chantiers
près de chez vous, sans aucun engagement.
Trouvez des chantiers