Comment reprendre une entreprise du BTP

Actualités travaux
Comment reprendre une entreprise du BTP

Reprendre une entreprise de BTP peut être une solution à envisager pour un entrepreneur ne souhaitant pas se lancer dans un projet de création de société. Quels sont les avantages d'une telle démarche ? Quelle est la marche à suivre et les formalités administratives à remplir ? Tout ce qu'il faut savoir sur le sujet.

 

 

 

Reprendre une entreprise de BTP : c'est quoi ?

Il existe un certain nombre de raisons qui peuvent conduire un professionnel à reprendre une entreprise du BTP, à commencer par le fait qu'une entreprise existante bénéficie déjà de sa propre clientèle, contrairement à un entrepreneur qui débute et qui doit par conséquent se constituer son réseau de clients. D'autre part, le repreneur peut également s'appuyer sur les salariés et leur expertise dans leurs domaines respectifs pour réaliser une transition en douceur et continuer à faire fonctionner l'entreprise sans incidents. Là encore, le fait de pouvoir compter sur une équipe déjà en place qui a fait ses preuves constitue un atout.

Dans le cas d'une entreprise créée il y a quelques années, en la reprenant, le professionnel achète sa notoriété et son image de marque, et peut ainsi réaliser des économies substantielles en termes de communication et de publicité. Par ailleurs, la reprise d'une entreprise de BTP présente aussi des avantages fiscaux. Les plus-values sont en effet partiellement exonérées, et l'entreprise peut bénéficier d'une réduction d'impôts de 25 % des intérêts d'emprunt contractés dans le cadre du financement de l’achat des titres de société (dans la limite de 10 000 € par an pour un célibataire et 20 000 € par an pour un couple marié).

 

Reprendre une entreprise de BTP : mode d'emploi

A l'image d'un projet de création d'entreprise de BTP, la reprise d'une société de BTP est un projet à moyen terme, nécessitant à ce titre un délai de réflexion et d'analyse préalable. On estime en moyenne qu'il faut compter entre 3 et 18 mois pour reprendre une entreprise. Si l'on peut envisager de reprendre une entreprise de BTP sans posséder de compétences ou de connaissances techniques dans le domaine concerné, sous réserve d'être accompagné et de suivre au minimum une formation adaptée, il est néanmoins préférable de connaître le secteur d'activité de l'entreprise que l'on souhaite reprendre. Les salariés reprenant l'entreprise dans laquelle ils étaient employés disposent à ce titre d'un double avantage : une expertise et une connaissance de la société.

Avant d'arrêter son choix sur une entreprise, il convient avant toute chose d'établir un diagnostic complet de la structure, à un niveau financier, fiscal et social. C'est en effet en fonction de cette étude et de ces différents bilans que seront déterminés le prix et les modalités de la transaction. Après avoir trouvé la banque qui accepte de le suivre dans le projet de reprise, reste à l'entrepreneur à monter le dossier juridique et à définir le type de structure, à savoir EURL, SARL, SA... Il est en effet essentiel de connaître la proportion de parts sociales cédées avec la société ; ce paramètre ayant une incidence sur le prix de vente.

De même, avant d'officialiser le projet, il est conseillé de suivre, le cas échéant, une formation susceptible d'apporter des connaissances utiles à la reprise d'une entreprise : informatique, gestion... sont en effet autant de points à maîtriser pour optimiser ses chances de réussite.

 

Reprendre une entreprise de BTP : à retenir

Si reprendre une entreprise du BTP comporte un certain nombre de points attractifs et d'avantages pour un professionnel, il convient toutefois de rester prudent et de mûrir son projet en amont. Le choix de l'entreprise est bien sûr fondamental et doit pour cela faire l'objet de la plus grande attention. Outre l'aspect financier, le porteur de projet doit aussi s'attacher aux aspects sociaux, juridiques et fiscaux de l'entreprise, afin de s'assurer que le projet est viable et peut s'avérer rapidement rentable.

Par ailleurs, l'emplacement géographique de la structure constitue lui aussi un élément majeur dans un projet de reprise. Le fait de reprendre une société dans sa région et/ou sa commune de résidence est engénéral un facteur favorable à la réussite du projet. L'entrepreneur possèdant une bonne connaissance de l'environnement économique et pouvant s'appuyer sur un réseau relationnel déjà établi dispose en effet d'un avantage supplémentaire pour contribuer à la bonne marche de son projet. En 2015, selon les données de l'INSEE, on comptait 564 222 entreprises du BTP. Or, parmi ces sociétés, une partie d'entre elles seront à reprendre dans les années à venir, en particulier des petites et moyennes structures. Autant d'opportunités à saisir pour les porteurs de projets désireux de concrétiser un projetdans le BTP sans pour cela passer par la case création.

Partager cet article :
   

Vous cherchez des chantiers ?

Notre service vous permet de recevoir des chantiers
près de chez vous, sans aucun engagement.
Trouvez des chantiers