Aides à la création d'entreprise dans le BTP

Actualités travaux
Aides à la création d'entreprise dans le BTP

Créer son entreprise dans le BTP est une étape importante dans une vie professionnelle, et nécessite à ce titre un accompagnement adapté, passant notamment par des aides à la création. Quelles sont les aides existantes dont peuvent bénéficier les professionnels du BTP ayant un projet de création d'entreprise ? Auprès de qui se renseigner et comment en bénéficier ?

 

 

 

Les différentes aides en place

L'Etat prévoit un certain nombre d'aides destinées à accompagner les créateurs d'entreprise dans le secteur du BTP.

  • Ainsi, s'ils sont demandeurs d’emploi indemnisés, les entrepreneurs peuvent se voir attribuer par Pôle Emploi une aide à la reprise ou à la création d'entreprise (ARCE), ou encore continuer à percevoir leurs allocations. Ils peuvent par ailleurs bénéficier de l'ACCRE (Aide au chômeur créant ou reprenant une entreprise), accordée par leur Centre de formalité entreprise (CFE) ; cette aide consistant en une exonération des charges sociales pendant une ou trois années.
  • Une exonération des charges sociales pendant un an est également possible par le dispositif « salariécréateur » proposé par l'Urssaf, le Régime social des indépendants (RSI) et la CNAVPL.
  • L'Etat prévoit également la possibilité d'octroyer une aide en fonction de la zone géographique d'implantation de l'entreprise. La Délégation interministérielle à l’aménagement du territoire et à l’attractivité régionale (DATAR) peut à ce titre accorder une prime d’aménagement du territoire, des exonérations de cotisations sociales dans les zones franches urbaines (ZFU) ou encore des exonérations d’impôt sur les bénéfices ou sur les impôts locaux.
  • Par ailleurs, grâce au Service des impôts des entreprises (SIE), les créateurs d'entreprise dans le BTP peuvent profiter de réductions fiscales, de déductions des intérêts d’emprunt, ou encore d'exonérations d’impôt sur les bénéfices pour les DOM...
  • Quant au dispositif NACRE (Nouvel accompagnement pour la création et la reprise d'entreprise), instauré par les DDTEFP (Directions départementales du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle), il offre un accompagnement avant et après la création d'entreprise, ainsi que l'obtention d’une avance remboursable conjuguée à un prêt bancaire.
  • Banque publique de financement, OSEO propose quant à elle des solutions de financement adaptées aux besoins de chaque entrepreneur.

Outre ces aides de l'Etat, les entrepreneurs sont également invités à prendre contact avec la direction régionale PRO BTP dont ils dépendent afin de bénéficier d'une aide spécifique dédiée aux créateurs d'entreprise.
Enfin, d'autres aides sont également susceptibles de favoriser la création d'entreprise dans le BTP, à l'image des subventions allouées par les collectivités, des exonérations de taxe professionnelle ou d'impôts fonciers, des prêts bonifiés...

 

Des aides une fois l'entreprise créée

Une fois l'entreprise de BTP créée, l'entrepreneur continue d'avoir des besoins, en matériel et en personnel notamment. A ce titre, d'autres dispositifs lui permettent de lancer son activité sans pour autant être écrasé par des investissements aussi lourds qu'essentiels.
Les Caisses d'assurance retraite et de la santé au travail (CARSAT) permettent aux entreprises comptant moins de cinquante salariés de bénéficier d'une aide financière simplifiée (AFS) destinée à améliorer les équipements de travail, tels que les monte-charges, les passerelles de chantier, les échafaudages MDS... En contre-partie, l'entreprise s'engage à permettre à ses salariés de participer à des stages de prévention relative à la santé-sécurité.
L'OPPBTP (Organisme Professionnel de Prévention du Bâtiment et des Travaux Publics) propose dans le même registre une aide pour les entreprises de moins de 150 personnes désireuses d'investir dans du matériel visant à améliorer les conditions de travail des salariés. Cette aide est accordée dans la limite de 5 000 euros.
Un autre paramètre essentiel lors d'une création d'entreprise dans le BTP est le recrutement. Là encore, les employeurs peuvent compter sur différentes aides : les contrats d'apprentissage, de professionnalisation, les emplois d'avenir ou encore les contrats uniques d'insertion, donnant droit à des réductions, des exonérations de cotisations sociales ou des aides financières.

 

Auprès de qui se renseigner ?

Les entrepreneurs souhaitant concrétiser un projet de création d'entreprise dans le BTP peuvent se tourner vers différents acteurs pour obtenir les informations nécessaires concernant les aides dont ils peuvent disposer.
Ainsi, les associations, les réseaux de chefs d’entreprise, les comptables, les notaires et autres avocats, mais aussi les collectivités ainsi que les différents organismes publics cités précédemment (Pôle Emploi, Urssaf, DATAR, DDTEFP, SIE, OSEO) sont en mesure de fournir des renseignements pertinents, et ainsi d'accompagner les professionnels dans leur projet BTP.

Partager cet article :
   

Vous cherchez des chantiers ?

Notre service vous permet de recevoir des chantiers
près de chez vous, sans aucun engagement.
Trouvez des chantiers